MENÜ

"On va s'arracher pour cette victoire !"

Conférence de presse virtuelle avec notre milieu de terrain Kevin Kampl | Notre numéro 44 évoque les conditions d'entraînement au Portugal... | Notre prochain adversaire, l'Atlético de Madrid... | Ses retrouvailles avec Jan Oblak ... | Et l'importance du tournoi pour le RB Leipzig

Kevin Kampl :

Les conditions d'entraînement à Estoril :

  • "Les conditions sont vraiment très bonnes. Nous sommes dans un bel hôtel, qui entre les entraînements et les causeries nous permet de nous préparer au mieux notre quart de finale contre l'Atlético, tout en trouvant le calme nécessaire. En plus, les distances sont courtes entre l'hôtel, les terrains d'entraînements et le stade. Les conditions sont parfaites."
     


Les styles de jeu des deux équipes :

  • "L'Atlético de Madrid fait partie des meilleures équipes d'Europe depuis des années. Ils ont beaucoup d'expérience et ont déjà atteint la finale ces dernières années. Même s'ils ne sont pas parvenus à soulever la coupe, cela montre ce qu'il y a comme qualité dans cette équipe. Nous le savons. Nous savons aussi qu'ils savent très bien défendre, contrer, et tirer le maximum de leurs phases de possession. Très souvent, un avantage de 1-0 est pour eux synonyme de victoire. De plus, il y a aussi une bonne dose de tempérament dans cette équipe. Nous nous y préparons également."

    De notre côté, nous avons un super groupe, et n'avons à envier à l'Atlético en termes de qualité. Nous somems toujours dangereux face au but, peu importe notre disposition tactique ou notre composition d'équipe. De plus, nous sommes conscients de la chance que nous avons d'être ici. Chacun d'entre nous va s'arracher pour la victoire et la qualification en demi-finale. Jeudi, il n'y aura pas de favori !"

 

L'importance de ce tournoi final :

  • "Pour un footballeur, il n'y a rien de plus beau que de pouvoir se mesurer aux tout meilleurs. C'est pourquoi la Ligue des Champions est un tournoi si spécial, et remporter ce titre serait quelque chose d'historique et d'incroyable pour moi, pour le club, pour les fans et pour la ville de Leipzig. Nous savons qu'avec deux victoires, nous sommes en finale de la plus grande compétition de clubs. Nous allons tout donner pour rester encore plus longtemps à Lisbonne. C'est bien sûr dommage de devoir jouer devant des tribunes vides, mais nous y sommes parfaitement préparés et l'adversaire devra s'y préparer aussi."

Les retrouvailles avec son coéquipiers en sélection slovène, Jan Oblak:

  • "Il est un excellent gardien de but, pour moi l'un des meilleurs au monde. Il a déjà beaucoup gagné et possède encore un énorme potentiel. Nous sommes parfois en contact, et avons échangé quelques messages juste avant notre départ pour Lisbonne. J'ai hâte de le retrouver jeudi soir sur le terrain."
Am Samstag ging es für unsere Roten Bullen endlich Richtung Portugal. Lissabon lautete das Ziel. Champions-League-Turnier der Grund!

Articles liés

×