MENÜ

Poulsen : « Travailler pour corriger cela à l’avenir ! »

Ralph Hasenhüttl, Yussuf Poulsen, Dominik Kaiser et Péter Gulácsi ont analysé le match nul entre le RBL et Mayence hier soir.

RALPH HASENHÜTTL :

« Nous n’avons pas bien débuté et n’étions vraiment présents qu’à partir du quart d’heure de jeu. Nous avons ensuite pu mettre m’adversaire sous pression avec des actions rapides et avons marqué deux fois. Nous avons malheureusement dû effectuer deux changements dès la mi-temps car Stefan Ilsanker et Konrad Laimer étaient proches de l’expulsion.

Nous n’avons pas réussi à prendre en main la deuxième période, la fatigue a augmenté et les erreurs se sont multipliées. Nous avons ainsi rendu Mayence plus fort. Mais nous avions plusieurs fois l’occasion d’inscrire un troisième but : ça n’a pas fonctionné, puis nous avons concédé un deuxième but sur coup de pied arrêté, où nous n’étions pas bien en place. Dans l’ensemble, c’est un match nul mérité. »


YUSSUF POULSEN :

« Si nous ne sommes pas capables de défendre sur les coups de pied arrêtés, alors nous ne méritons pas de gagner un match comme celui-là. Nous avons fait un match correct alors que nous avions déjà joué en cours de semaine en Champions League, c’est donc d’autant plus frustrant de faire match nul en concédant des buts comme ça.

Cette saison, nous ne défendons tout simplement pas bien sur les coups de pied arrêtés adverses. Nous devons travailler pour corriger cela à l’avenir. »
 

Image
Yussuf Poulsen
Image
Ralph Hasenhüttl

DOMINIK KAISER :

« Nous ne pouvons pas être satisfaits de ce match nul car c’est une fois encore sur coup de pied arrêté que nous concédons les buts. C’est rageant, car nous avons bien défendu dans l’ensemble pendant 90 minutes, nous avons tout donné et n’avons pas laissé Mayence se montrer dangereux dans le jeu.

Nous devons remédier à cela, sinon ce défaut ne nous quittera plus pour le restant de la saison et nous allons perdre d’autres points inutilement. Nous étions moins sereins derrière en deuxième mi-temps qu’en première. Voilà comment on concède un but en fin de match. »


PÉTER GULÁCSI :

« Nous avions la possibilité de prendre trois points dans un match difficile et nous les avons laissés filer en étant trop passifs. Nous devons être concentrés sur les coups de pied arrêtés adverses et prendre nos responsabilité, ce qui n’a pas marché aujourd’hui.

Nous devons analyser précisément cela afin de ne pas perdre plus de points de cette manière. Nous devons gagner les deux matchs qui arrivent avant la trêve. »

 

Image
Dominik Kaiser
Image
Péter Gulácsi
Bundesliga, journée 15
RB Leipzig

2-2

1. FSV Mainz 05
9 décembre 2017
Red Bull Arena , Leipzig

Articles liés