MENÜ

"Galvaudé notre avantage en 10 minutes"

Les réactions de Ralph Hasenhüttl, Péter Gulácsi, Emil Forsberg et Kevin Kampl après le match retour face à Marseille en UEFA Europa League.

Ralph Hasenhüttl :

Nous avons galvaudé tout notre avantage au bout de 10 minutes de jeu. C’est difficile à avaler lorsque l'on perd sa position de force aussi facilement.

Lorsque l’on commet des erreurs comme les nôtres aujourd’hui, on ne fait pas le poids au niveau européen. Même si nous avons essayé de mener ce combat avec Marseille, nous leur avons trop souvent rendu les choses faciles. C’était une première saison internationale très intéressante pour nous, grâce à laquelle nous allons beaucoup apprendre.


Kevin Kampl :

C’est une soirée amère. On aurait pu atteindre les demi-finales après ce but inscrit d’entrée de jeu. Nous avons ensuite totalement perdu la main, à nouveau à cause d’un but sur coup de pied arrêté. Nous n’avons pas le droit. Nous avons nous-mêmes renforcé l’adversaire. Nous avons fait trop peu pour espérer nous qualifier.
 

Image
Ralph Hasenhüttl
Image
Kevin Kampl

Emil Forsberg :

La déception est très grande, cette défaite fait mal. Nous avions imaginé les choses autrement. Après notre but en début de match, nous avons arrêté de jouer au football et avons commis trop d’erreurs. Notre gardien nous a permis de tenir grâce à quatre, cinq parades, mais Marseille était fort et mérite sa victoire.

Nous devons maintenant laisser l’Europe derrière nous, être fiers de ce que nous avons accompli et nous concentrer à fond sur la Bundesliga. Les places qualificatives pour le Ligue des champions sont en jeu ces prochaines semaines et nous voulons la jouer à nouveau.


Péter Gulácsi :

Nous sommes évidemment très déçus aujourd’hui. Nous avions une immense opportunité de continuer l’aventure. Nous voulions montrer de la stabilité en défense, puis nous nous sommes écroulés dès notre ouverture du score. Nos erreurs aujourd’hui ne peuvent pas se produire au niveau international.

Après une telle entame de match, nous aurions dû avoir la confiance nécessaire afin de jouer avec de la stabilité. Notre comportement défensif doit être plus conséquent. Nous allons devoir en parler.

Image
Emil Forsberg
Image
Péter Gulácsi
Europa League, 1/4 de finale retour
Olympique de Marseille

5-2

5-3 cumulé

RB Leipzig
12 avril 2018
Stade Vélodrome, Marseille

Articles liés