MENÜ

« Nous n’avons pas été assez efficaces »

Ralph Hasenhüttl, Marvin Compper, Kevin Kampl et Dominik Kaiser analysent la défaite à domicile contre Besiktas Istanbul.

Ralph Hasenhüttl :

  • « Je ne me souviens pas d'un match dans lequel nous étions si souvent dans la surface de réparation et avons autant tiré de près sans marquer. L'équipe n'a jamais abandonné, même avec un joueur de moins. Il y a des jours où vous n’êtes simplement pas récompensés de vos efforts.

    Une victoire aurait été importante car nous aurions alors été qualifiés pour le prochain tour de Ligue Europa parmi les meilleurs troisièmes de groupe. Cela ne s’est pas passé comme ça. Mais pour notre première saison en Ligue des Champions, nous avons fait une bonne phase de groupes et nous nous sommes qualifiés pour la Ligue Europa ! »


Marvin Compper :

  • « Nous avons tout essayé et avons joué avec beaucoup de coeur pour garder une chance de rester en Ligue des champions aussi longtemps que possible. C'est toutefois frustrant, parce que nous égalisons en infériorité numérique puis nous concédons le but du 1-2. Nous ne pouvons qu’apprendre de ces matchs ! Nous voulions sortir la tête haute et nous avons réussi.

    Il nous a manqué de la chance à la conclusion. Il faut également reconnaître que Besiktas, en particulier le gardien de but, était dans un jour fantastique. Nous avons eu des occasions mais nous ne les avons pas exploitées et Istanbul fut très réaliste. »

Kevin Kampl :

  • « Nous aurions dû égaliser plus tôt. Nous n'étions tout simplement pas assez efficaces. Néanmoins, nous avons réalisé une bonne première saison en Ligue des champions.

    L'ambiance dans le stade était extraordinaire. D’abord avec le tifo puis pendant les 90 minutes. Merci aux fans ! Ils nous ont incroyablement poussés. »

 

Dominik Kaiser :

  • « Le record du nombre de matchs me rend très, très fier. Cela a toujours été mon rêve de jouer pour le RB Leipzig en Ligue des champions.

    Je ressens un soutien incroyable des fans ici à Leipzig depuis de nombreuses années déjà. Les applaudissements quand je suis entré m’ont donné la chair de poule. Le résultat est bien sûr rageant car il y avait la place de faire mieux. »
Ligue des champions, journée 6
RB Leipzig

1-2

Besiktas
6 décembre 2017, 20h45
RB-Arena, Leipzig

Articles liés